L’ibex de Nubie

Oasis de Ein Gedi / Israel

nageant sur le dos

par les chemins descendus du soleil

non ce n’est pas un mirage

c’est un iris d’eau tu vois

venu remuer le ciel de nos enfances

et les hanches de Judée

on aura aimé délibérément

et tout donné pour un monde vivant

d’incendies

l’eau la plus douce côtoie l’eau la plus salée

quelle est tremblante la lumière des choses

qui passent à l’éternité

et les lèvres de la soif déchues

de leur centre de gravité

partent à la nage au carrefour de nos mains

où poussent entre deux palmiers dattiers

la beauté brute d’un ibex broutant nonchalamment

sa feuille d’accacia

 

Barbara Auzou.

5 réflexions sur “L’ibex de Nubie

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s