Galets de la vie ordinaire

Dieppe / le 26/02 à10h

retarde un peu ton coeur

sur tout ce qui a une tristesse d’avance

nous poussons si loin désormais les poissons

de nos mains qu’ils nous devancent

pour éprouver les galets de la vie ordinaire

les sirènes de l’intimité ont remis leur robe de ciel

et les mouettes filles de lumières s’affûtent

les jambes et l’esprit sereines dans la liesse

des cerfs-volants

j’ose croire que ma voix était le commencement

heureux et précipité d’une rivière ou d’un torrent

même si tu ris de ce peu de sable laissé en sautoir

il y aura des soirs et des lits solaires taillés pour l’amour

des marées venues chaque fois plus près de notre maison

avec leurs printemps

l’albâtre des seins signe l’histoire des premiers bains de mer

ton front exclusif celui de l’iris turbulent

 

Barbara Auzou.

5 réflexions sur “Galets de la vie ordinaire

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s