Onguents de pierres

Sao Nicolau / Cap Vert

attachante

et nue sous l’enfant de tes paupières

et la présence tutélaire des dragonniers

tu laisses les vents irisés bousculer

ta mélancolie ordinaire sa cantate

de courbes ses onguents de pierres

le temps s’est arrêté sur la pente d’un sentier

muletier que surplombe le vol sévère

d’un balbuzard

dans mon regard comme un instantané

le titane de ton sourire

quand les herbes marchent par bandes entières

à tes pieds comme si tu savais de toute éternité

que chaque histoire se joue de la cheville au poignet

dans le seul cheminement clair du sang

 

Barbara Auzou.

9 réflexions sur “Onguents de pierres

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s