Post-scriptum

Les Baux-de-Provence

j’ai refermé la porte de notre congé

et de notre rêve têtu sur cette table

de bois ciré où tu m’écris ce matin

tu me dis ce long silence des oliviers

qui pressentent les mains bien avant

la saison des hommes

l’œil rond d’un aigle rocheux régnant

sur son éperon

et comme sur la lente ivresse du chemin

la vigne profite encore du meilleur versant

toute entière au cordeau de ses ambitions

et moi j’arrondis mes flancs

jusqu’à ta voix doucement mûrie

dans ce cataclysme de pierres

post-scriptum:

tu trouveras dans l’armoire la lavande

de toutes mes promesses

que répètent métronomes les sachets du temps

et mes mains de chair à la croisée

de ta seule route

 

Barbara Auzou.

17 réflexions sur “Post-scriptum

  1. Pingback: Post-scriptum – sourab titrés

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s