Passerelle idéale

Canaux de Kerala / Inde

glissant sur une aire de racines

étrangères à leur durée

il se pourrait que l’eau

soit l’ultime paupière de nos contemplations

un visage de soie pris doucement dans le réseau

des doigts

s’immisçant avec sa ligne de vie et sa ligne de chance

dans notre sang qui n’aura jamais connu de ponts

il se pourrait que la majesté de l’eau

soit cette passerelle idéale le lys

la cardamome et la cannelle de l’âme

que le vert gouverne au comble de sa liberté

et nous y ferons commerce d’épices

sur des îles basses plantées de cocotiers

nous battrons nos saris nos secrets

au bord du canal

jusqu’au plongeon occasionnel du martin-pêcheur

dans le centre serré du silence

jusqu’aux couleurs fauves que précède

la grande nuit impermeable qui se balance

comme un échassier

 

Barbara Auzou.

4 réflexions sur “Passerelle idéale

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s