La Danse X

La Danse / Henri Matisse

dans un joyeux effondrement

d’étoiles massives le corps

qui a gagné en grâce danse

invente des pistes de vie

sa migration féline dans le bleu

l’être-ici cinglant et l’élan illicite

de l’air qui se laisse boire

qui se laisse griffer

et l’on devient chat possiblement

jusque dans la carafe des yeux

 

Barbara Auzou.

7 réflexions sur “La Danse X

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s