La Danse XVI

La Danse / Henri Matisse

ta main s’élève vers l’oiseau du soir

tu offres ton dos à un buisson dressé

de veines

tes mots à des lèvres pleines

de printemps

femme comme l’eau

comme source en pleine mémoire

venue habiter la substance même

du temps

tu comptes d’étoile en étoile

ce qui te sépare encore de l’éternité

 

Barbara Auzou.

4 réflexions sur “La Danse XVI

  1. Pingback: La Danse XVI — Lire dit-elle – TYT

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s