La Danse XXVII

La Danse / Henri Matisse

viens

il n’y a pas d’autres racines

que celle des mains

viens

défricher un peu de temps

sur l’air veiné de la saison

lever des forêts de douceur

coulée après coulée

dans le silence qui se fend

écouter la précarité des partitions

viens que je te devine

dans la danse

heureuse d’un au-delà

 

Barbara Auzou.

2 réflexions sur “La Danse XXVII

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s