Le temps de vivre CXXXIX

viens pendant

qu’une joie nouvelle

comme une compagne nue

mime notre soif et la réponse du vivant

au ciel

réveillons le soleil

pour rendre au printemps

endormi encore dans sa forme passive

son mystère bruissant

et aux configurations émotives

du corps leur part d’aube

et le velours de leur chaude

franchise

 

Barbara Auzou

4 réflexions sur “Le temps de vivre CXXXIX

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s