Ma familière

Parc national de Podyji / République tchèque

passée la clairière du rêve

où le temps s’abrège dans le rose

le ciel fleurit en prairies

et midi milite dans nos yeux

nous voilà avec assez d’espace

pour exister

nous voilà à la joie de posséder

un horizon pour deux

par toi ma familière au clavier

du voyage

je caresse la veine des vignes

j’écris la page des vins en chaque oiseau

le soleil tourne autour des hirondelles

aiguës pourvoyeuses de métamorphoses

avec de grands ciseaux d’ailes

je coupe la grande fleur cicatrisante

et je pars à la conquête des eaux dormantes

qui cesse de courir pour mieux entendre

mûrir ton coeur

 

Barbara Auzou.

3 réflexions sur “Ma familière

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s