La Danse XXXIX

La Danse / Henri Matisse

bleu

l’éternel balancement

du ciel et de la terre

bleus

l’immense scansion

l’envol hors de soi-même

bleues

les salières

le breuvage d’espace

et de profondeur

bleus

la mainmise du silence

tes doigts de laine

riant dans le flot clair

et la nuit se remplit d’oiseaux

que je cueille à ton visage

dans l’ébranlement des fondations

 

Barbara Auzou.

4 réflexions sur “La Danse XXXIX

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s