Patrie blanche / Marie-Claire Bancquart

La mort toujours avec sa trace devant nous parmi les arches modernes et les voitures.

D’un battement en avance vers l’horizon.

D’une déchirure de nuage.

Le soir

une douceur se mêle au monde.

Quand le moment sera presque trop tard et cependant tout plein de notre vie passée

quand nous serons au bord de nous et que la terre sera fruit prêt à se détacher

la mort se tournera vers nous avec le vrai visage d’Eurydice

Elle nous rejoindra.

Nous foulerons ensemble notre patrie totale et blanche.

2 réflexions sur “Patrie blanche / Marie-Claire Bancquart

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s