Par les vents de salpêtre

Cortegada / Parc national des îles atlantiques de Galice

venues

par les vents de salpêtre

jusqu’au point de rosée

où le monde se plie

et se déplie sans cesse

pour étreindre un peu

de beauté nue

nous sommes petites fleurs

de dunes stabilisées

de l’enfance leste du fleuve

à la mémoire des mers

nous sommes juste mouvement

ronde ajourée d’un bonheur

inconnu

grappes d’écume retombant

sur la pierre

dans l’œil du cormoran huppé

flotte l’odeur première

des migrations

derrière les fenêtres de notre maison

un silence à ne pas déranger

tant il est vrai qu’écouter chante

ta douceur patiemment interrogée

a des arômes d’eucalyptus

et de lauriers

te serrant tremblante j’ai

les bras noués autour du monde

 

Barbara Auzou.

3 réflexions sur “Par les vents de salpêtre

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s