Le Baiser / XII

Le Baiser / Constantin Brancusi

la main médiatrice

et la bouche maison

me font désormais

une sphère

nous n’aurons

pas cessé de nous apprivoiser

de redonner au souffle sauvage

l’inexprimé

la candeur aux oiseaux

et au travers des jours

comme au travers des mots

la morsure du toucher

reste invisible sinon

dans le corps d’un bel optimisme

 

Barbara Auzou.

5 réflexions sur “Le Baiser / XII

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s