Rituel d’eaux-vives

Parc national des Monts Torngat / Terre-Neuve et Labrador

nous prendrons un matin

le chemin le plus simple

et le moins suivi

celui qui s’enfonce dans les terres

depuis la mer vers une vallée fluviale

celui qui suit les traces d’un trésor

morcelé chanté dans les récits

inuits

et ne les crois pas ceux qui te diront

que tout s’use si l’on se serre

sinon pourquoi les plantes vasculaires

nourries de leurs propres eaux

moi j’aime refaire chaque jour

ce rituel d’eaux-vives et de silice

cette faim intarissable de naître

et te donner le bonjour au galbe lisse

et flexible d’un premier ciel

où les oiseaux nous invitent

à tendre gorge en surgissant des seins

lourds de la nuit

et c’est sainte folie ma réciproque

de dérouler la traîne du sang

en y semant des mots absolus

entre les épinettes

de dire oui à l’herbe nue

de regarder l’aigle de cristal

par la même fenêtre

danser avec les cimes et le silence

Barbara Auzou.

11 réflexions sur “Rituel d’eaux-vives

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s