Le temps de vivre CLXXI

il faut tant de temps

pour prendre pleinement

l’empreinte d’un visage

son buisson de jubilation

son balancement secret

et le creuset de la fleur

dans le sourire sans

en dérober son vol

et je préfère rire

et me coucher

sur les longues théories

des gens pressés

la maison toute blessée

de leur fenêtre inquiète

où se cogne un oiseau sec

 

Barbara Auzou.

4 réflexions sur “Le temps de vivre CLXXI

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s