Lire les soleils

Arles

nous habitons une maison sans toit

et sans murs

où la lumière athlétique combat

le fouet d’un mistral lancinant

depuis que l’on a appris à lire le soleil

un olivier pourtant nous est venu aux doigts

et avec lui le bonheur du plein et du pur

que je cueille ravie au matin

sous l’arène jaune de ton aile exclusive

nos théâtres se construisent toujours

sur des souvenirs que l’on fume

en même temps que la disparition des dieux

il y a de brûlantes migrations au fond de nos yeux

et la granitaire présence de nos morts anciens

s’y repose au contrefort de nos pupilles

tu te souviens de ce poète qui nous invitait

à prendre garde à la douceur des choses *

tu me souris

parce qu’il faut bien l’avouer

il fait des lendemains de sable à raccompagner

le cheval triste dans le tournoiement de ses champs

mûrs

parce que dans le sabot de tous les jours

revient obstinément le taureau de nos nuits

avec sa charge de puissance nue et d’amours

innocentées

 

Barbara Auzou.

 

*

En Arles

Paul-Jean Toulet

Dans Arle, où sont les Aliscams,
Quand l’ombre est rouge, sous les roses,
Et clair le temps,

Prends garde à la douceur des choses.
Lorsque tu sens battre sans cause
Ton coeur trop lourd ;

Et que se taisent les colombes :
Parle tout bas, si c’est d’amour,
Au bord des tombes.

Paul-Jean Toulet, Romances sans musique, 1915

7 réflexions sur “Lire les soleils

  1. Pour Paul-Jean Toulet
    ——–

    Beau texte où tu vas évoquant,
    Toulet, la destinée des roses,
    Texte chantant.

    Toi qui trouves douces les choses
    (Et je ne sais pour quelle cause),
    Dans ton coeur lourd

    Dansent les mots d’une colombe
    Qui très haut montent, par amour,
    Et puis retombent.

    Aimé par 2 personnes

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s