Le temps de vivre CXCII

Dans mon jardin

je me dépense en clartés

dans des muscles d’air

j’écoute pousser des îles

sur l’axe du vol

et des regrets dans les pierres

il y a l’ébauche d’une bouche

dans la menthe folle

et un rêve éveillé dans un reste

d’enfance

je refais l’espace autour d’un centre

je loue pleinement ce qui est fragile

partout je lui donne ma préférence

 

Barbara Auzou.

2 réflexions sur “Le temps de vivre CXCII

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s