Le Baiser XXX

Le Baiser / Constantin Brancusi

je hisse ma tendresse

dans cet espace idéal

où tout commence

doucement à dégrandir

dans les jets capricieux

d’un pays d’haleine

et d’éboulements d’eaux bleues

ce pigment qui fait que l’âme respire

dis-moi était-ce un rouge-gorge

passé de branche en branche

était-ce la malice d’une houle céréalière

soudain dans les yeux?

le vent glisse s’évade et s’émeut

de cette caresse tendue tout entière

de forces égales

 

Barbara Auzou.

4 réflexions sur “Le Baiser XXX

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s