Le Baiser XXXII

Le Baiser / Constantin Brancusi

une abeille bombille

flexible et svelte

sur tous les possibles sauvages

se pose sur la bouche

élue fleur parmi les fleurs

par-dessus l’épaule de l’été

et nous sommes comme des nomades

qui voyageraient avec d’autres yeux

un autre visage

un doux vacarme de lumière en plein coeur

des billes de soleil et de miel plein les poches

 

Barbara Auzou.

2 réflexions sur “Le Baiser XXXII

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s