Le Baiser XXXVI

Le Baiser /Constantin Brancusi

c’est un défi de joie

une marche indivisée

une enfance où rêver

un souffle à deux battants

où tout mouvement

circulaire qui se boucle

en inaugure un autre en maraude

ce sont des sabots qui battent

aux tempes

et remontent le soleil à l’est

la main haute sur la douceur

des pêches bues bien chaudes

 

Barbara Auzou.

5 réflexions sur “Le Baiser XXXVI

  1. Pingback: Le Baiser XXXVI — Lire dit-elle – TYT

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s