Fugacité XI

En mes jardins

du vert j’aime les nécessaires dissonances qui font l’harmonie générale

du lierre l’absence de frontière l’effronterie à l’assaut d’une vie par le haut

contestable et contestée

des nids l’éveil des oiseaux encore à naître qui emporteront avec eux sans bruit

le fin mot et l’acte dérogatoire de mes errances

 

Barbara Auzou.

3 réflexions sur “Fugacité XI

  1. Pingback: Fugacité XI — Lire dit-elle – TYT

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s