Vingt deuxième lettre pour toi

l’été fidèle à lui-même se dévêt en pluie

je t’écris

avant de me lancer malgré moi dans la mêlée

avant de me porter et de m’exporter dans une fraction de contre-sens et dans la capsule d’un air criblé

avant que j’allonge les jambes du devoir sur les bords fuyants de trop de bruit

ô ma vive fais-toi mer encore un instant qu’à mon cou et entre mes seins se tissent des colliers de silence sertis de couleurs secrètes et d’embruns

fais-moi de maritimes lendemains que je défende le jour contre la parole et le péril

le beau visage de la poésie contre le masque d’une course folle

si on savait à l’avance la forme que prendront les nuages dans l’ouvrage compliqué dont on est le locataire illusoire il nous viendrait des ailes et nous serions cette mouette courroucée dans un repli du temps qui sait que la joie pure de l’instant ne fertilise pas la mémoire

alors dans la fable de l’été nous coucherions notre corps absolu lui demandant de patienter

la poésie quand elle est vécue change la vie et se rit des pages qui nous étaient allouées

B.

7 réflexions sur “Vingt deuxième lettre pour toi

  1. Pingback: Vingt deuxième lettre pour toi — Lire dit-elle – TYT

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s