Nos âmes à l’abri XXVI

L’Arbre de vie / Gustav Klimt

quittant la volière de l’invisible

l’oiseau arpenteur de merveilles

nous a fait signe et a roulé

l’ambre rauque de tous ses soleils

chavirés de fatigue et de joie

jusqu’au refuge désarmé de nos bras

et de notre vision

et moi j’ai glissé à ta bouche

de la douceur l’atome le plus dur

 

Barbara Auzou.

3 réflexions sur “Nos âmes à l’abri XXVI

  1. Pingback: Nos âmes à l’abri XXVI — Lire dit-elle – TYT

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s