Fugacité LI

En mes jardins / 17 / 09

éphémère papillon à qui l’on ne saurait interdire le pêché d’orgueil

tant ses visions ont force d’âme et d’harmonie

il invente son chemin le faisant et s’envole vers la forme de son désir

pour devenir la fleur que l’on cueille

et moi j’en reviens toujours à ce qui commence

tes mains m’ouvrent des fenêtres sur l’horizon

j’y guéris ma fatigue en attisant le bleu d’une vie solaire

en luttant contre les inutiles crucifixions

 

Barbara Auzou.

8 réflexions sur “Fugacité LI

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s