Turbulente VI

Iris / Van Gogh

à la fleur tachycarde

des printemps trop prompts

avec leur excès de vernis

je préfère la fleur vieillie

échancrée doucement

dans le saisissement rose

de sa soif

et je me demande encore comment

dans la buée des choses

nous avons su toi et moi

que la vie était partie nous attendre

ailleurs

laissant derrière elle son tapis

de soucis orange

Barbara Auzou.

2 réflexions sur “Turbulente VI

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s