Ciselée

Talmont-sur-Gironde

ce qui tourne le dos à la mer

me blesse et le dégoût est rusé

j’ai trouvé dans la pierre blanche

et épaisse un recoin plaisant

l’eau sage d’un sein éternel de rosée

où deux bêtes se tiennent serrées

tenaces

la fleur ciselée qui épouse la nature

du sol

une pensée comme une rose trémière

qui console

dont je saurai me montrer digne

je passerai à travers les âges

sans laisser de traces

l’œil étincelant et j’accrocherai

à ton soleil une vigne

tendre à mûrir toutes les dissonances

que l’on ne sait pas résoudre

 

Barbara Auzou.

4 réflexions sur “Ciselée

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s