Turbulente XII

Iris / Vincent Van Gogh

je t’aime bleue doucement

propice partout à la chanson

dans le chaos dense des vents

le sourire neuf d’un dédoublement

dans la pousse d’un rayon

c’est une fleur sur les pierres rongées

de confiance et d’acquiescement

avec ses chargements d’épices

et ses oiseaux plus légers

qui s’endort dans le lit profond

des évidences

 

Barbara Auzou.

12 réflexions sur “Turbulente XII

  1. Ces iris me parlent. La maison familiale avait les mêmes. Vu par Van Gogh cela prend une autre dimension. Et vu par Barbara, nous retournons dans la poésie de l’enfance, quand la beauté ne cesse de nous attraper, de nous surprendre.
    Bravo Barbara.
    Belle soirée.
    Bises

    Aimé par 2 personnes

  2. Pingback: Turbulente XII — Lire dit-elle – TYT

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s