Elue de l’empaysement / Reprise

elue de l'empaysement

je te reconnais en cet instant

vague calcaire et outil impondérable

qui écarte les lattes du ciel et malaxe du néant

dans un air suspendu toi Poésie mon élue

de l’empaysement constance superbe

ma receleuse de cris comble de l’intimité

tellement transport bleu vers chacun

je roule ta peau et le plus grand amour qu’il me fut donné

comme autant d’oiseaux de sel restés au bord du blanc

il en faudra de peu encore une fois pour qu’un langage de murs

recouvre avec toi sa transparence

en moi la famine des vents

et la violence du lien

 

Barbara Auzou.

6 réflexions sur “Elue de l’empaysement / Reprise

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s