Une aile ou un frisson

Albarracin / Aragon

ainsi va

la vie dérobée au tumulte

rendue à l’oiseau très modeste

qui ne se nourrit que de songes

et de rosées éphémères

rendue à toutes ces choses laissées

secrètes

une aile ou un frisson

vignes qui tiennent serrés

la fuite des jours et les instants d’éternité

on se fait un village à la couleur exacte

de la falaise sur laquelle il est posé

on se fait un visage bois de forge sculpté

ruelles roses qui s’entrelacent désormais

autour des yeux sans questions

parfois dans l’amour nous devenons lieu

chaque silence est une porte et

chaque silence est à refermer

demeure mon regard jaune étonné

de te voir chaque jour à mes côtés

d’entendre encore ton souffle régulier

qui fait fumer les rivières

 

Barbara Auzou.

3 réflexions sur “Une aile ou un frisson

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s