La peau sans fin / Reprise

Les îles Marquises

Ce poème figure dans le recueil Mais la danse du paysage

de ces archipels de silence tu me dis les bêtes transies

qui s’y pressent en hiver et la peau sans fin

les tessons verts de leur rayonnement dans les toiles

de Gauguin

et l’espace d’un cri dans la paume septentrionale

son odeur d’encens

je vois monter dans l’arbre à pain

les fourmis moissonneuses et tranquilles

de nos lendemains

de tes mains émondées vers l’idéal

tu me lèves sablonneuse

la neuvième île

 

Barbara Auzou.

8 réflexions sur “La peau sans fin / Reprise

  1. Pingback: La peau sans fin / Reprise — Lire dit-elle – TYT

  2. J’ai été là-bas Barbara ! Hiva Oa, la ville Atuona, ses quelques kilomètres de routes goudronnées. Les tombes de Gaughin et de Brel. Le Jojo, l’avion de Brel avec lequel il faisait le taxi sanitaire pour emmener les malades à Papeete.
    Et cette végétation luxuriante, ce relief abrupte, les plages de sable noir.

    Belle journée Barbara.
    Bises

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s