La vie au tournant

Santo Antao / Cap Vert

combien de nuances de verts

aurons-nous brassées

avant de laisser notre confiance

d’enfant monter aux arbres

pour voir plus haut

combien de foulées de sables

et d’oiseaux

quand il était si simple en somme

de démourir dans un pays de feu patient

simples encore les chemins d’échos

et d’amandiers où accrocher nos mots

et tenir le siège du soleil

les mains toutes entières dans la seule

direction des vents et des mers

attrapons la vie au tournant

montrons nous dignes de ce qui nous touche

pour longtemps

ouvrons à perpétuité

nos âmes comme des bouches

 

Barbara Auzou.

4 réflexions sur “La vie au tournant

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s