Callipyge / Reprise

Ce poème figure dans le recueil Menthes-friches

La pomme de mon enfance

me remonte au gosier en haute-voltige

là où des oiseaux d’osier en nombre

se balancent

mauves

entre des arbres familiers des ombres

et des statues de marbre callipyges

Les feuilles alors étaient folles de nous

et les herbes s’acharnaient à nos genoux

Il me semble aujourd’hui que les roses

se sont tassées sur leur tige

et ne regardent plus en face le jardinier

venu sans sa femme les décapiter

 

Barbara Auzou.

5 réflexions sur “Callipyge / Reprise

  1. Pingback: Callipyge / Reprise — Lire dit-elle – TYT

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s