Fugacité CLVIII

Photo Julie

viens il est l’heure

lavées d’elles-mêmes les choses trouvent un nom

nous possédons en nous toutes les directions

nous n’en prendrons qu’une seule

nous avons écossé assez de lunes et le réel est toujours de seconde main

viens faire tourner les meules pour mûrir notre soleil de midi

sur le récit d’un chemin fondateur  nous mangerons le pain blanc de nos images

-façon fleur

 

Barbara Auzou.

10 réflexions sur “Fugacité CLVIII

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s