Les esprits siamois / Sculpture et voix de Francine Hamelin / Poème de Barbara Auzou.

Et Francine Hamelin c’est ici

on a donné un corps à notre chant

on a échangé de bons procédés

on a dansé jusqu’à la charnière du regard

et si on a tiré sur nos liens

ce n’était que pour rejoindre le sommet

où la grâce de rêver nous avait placées

la terre promise à chaque instant

ce n’était que pour hisser nos existences

jusqu’au bleu rare de l’âme indivise

et toucher au matin les ailes 

des oiseaux voluptueux

entends respirer en ricochets riants

l’eau et la durée

les vents solaires éblouis obstinément

on a gagné en poli

dans le coeur on s’est bâti

un observatoire d’étoiles sans noms

une graphie de lumière tout entière à sa définition

j’aurais cherché à mesurer toute chose avec toi

du calibre des couleurs aux réseaux

des circonstances

le pied toujours en enfance

droit sur la case des saisons

Barbara Auzou.

24 réflexions sur “Les esprits siamois / Sculpture et voix de Francine Hamelin / Poème de Barbara Auzou.

  1. Pingback: Les esprits siamois – Avec la poésie de Barbara Auzou | L'envers des jours

  2. Un immense merci, Barbara, pour ta poésie qui épouse magnifiquement ma sculpture et qui, dans « le bleu rare de l’âme indivise », habite ces esprits siamois d’une parole lumineuse et sensible. J’y entends battre le cœur même de la pierre… J’en suis profondément touchée. Merci de tout cœur.
    Et je t’embrasse très très fort…

    Aimé par 2 personnes

  3. Pingback: Les esprits siamois / Sculpture et voix de Francine Hamelin / Poème de Barbara Auzou. — Lire dit-elle – TYT

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s