Entre géométrie et désinvolture

Brouage / Charente-maritime

reste de la mer une idée

la mer s’est retirée et du port de sel

ne subsiste qu’une citadelle

perdue au milieu des marais

nous voici désormais entre géométrie

et désinvolture

parmi quelques aigrettes

et autres busards

à réapprendre peut-être

que vivre est une danse

et s’il n’est pas trop tard

pour repousser la dialectique des murs

je dresserai un chemin sûr dans tes yeux

de vitrage clair

je poserai ma main sur le soleil de ton front

atteint d’un songe récurrent

et je capturerai ton désir d’envol vivant

dans cette marge de silence

où le poème est couché contre sa brûlure

puis j’érigerai des tours de veille

des abris mûrs où cultiver la suite des temps

et une certaine idée de l’amour

 

Barbara Auzou.

5 réflexions sur “Entre géométrie et désinvolture

  1. Dans son recul la mer a repris les mauvais mouillages sans toucher au sel. Il est à l’abri dans l’église de là forteresse
    J’en connais jusqu’à l’arsenal, c’est dire que la connaissance que j’en ai est fiable
    Il est donc patent qu’il fallait sortir les marchands du temple pour en rejoindre ce qui ne provient que du coeur
    J’assure que les gardiennes ici sont bien abeilles et que le miel est plus que recommandable
    Ouvre-y-en…
    Alain

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s