Nuancier . Bordeaux

il faut ceindre le monde pour l’aimer un peu

fût-ce dans un verre

sur les mains le tanin et la mouche sur le sucre du piège tendu

tournons nos vies ingénues sur le grand pivot des cieux

et gardons en bouche encore un peu nos âmes d’oiseaux

avant qu’elles s’embrasent dans le soleil et qu’elles s’abrègent dans des petits goulots de feux clairs

 

Barbara Auzou.

5 réflexions sur “Nuancier . Bordeaux

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s