L’oiseau au nid / Une sculpture de Francine Hamelin accompagnée de mon poème

L’oiseau au nid / Une sculpture de Francine Hamelin

Et Francine Hamelin c’est ici


des rumeurs d’éclosion restent invérifiées

trop d’hommes ne se ressemblent jamais

et comment sinon par les nids

aurions-nous pu survivre

avec le seul désir de nous mesurer

à la honte parfois des choses vivantes

je m’émerveille de te voir avancer

dans ce monde qui ne t’aura rien épargné

des pailles brisées du rayonnement 

des cris partout que l’on tente

pourtant tu bois à plein soleil cet être-ici

que seules connaissent les abeilles du grand bleu

me levant avec tes mains

me levant avec tes yeux

récipients au temps

tu traduis mon âme en visions

d’où j’émerge transparente

dans les niches d’eaux

de ma peau mate 

j’entasse les pierres patientes

qui feront ma maison

et c’est désordre infini

et c’est douce ordonnance

dans mes plumes nouvelles

pour retrouver la route dans ma nuit

Barbara Auzou.

22 réflexions sur “L’oiseau au nid / Une sculpture de Francine Hamelin accompagnée de mon poème

  1. Pingback: L’oiseau au nid – Avec la poésie de Barbara Auzou | L'envers des jours

  2. Un immense merci, Barbara, pour ta merveilleuse poésie, pour cette voix lumineuse et intègre que tu donnes à la pierre. Ta poésie est nid pour l’oiseau, maison pour le coeur, respiration de l’âme. Et j’en suis profondément touchée. Pour cet « être-ici » où tes mots ouvrent des routes de soleil sensible, merci de tout coeur.
    je t’embrasse très très fort

    Aimé par 3 personnes

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s