Fugacité CCXLIX

Photo Julie

s’en remettant au plus clair d’elle-même

reine des sphères et de l’instant la beauté se dévore au fur et à mesure qu’elle naît

embarque à sa suite ses roses séculaires

et l’oiseau convoqué dans le rêve piqué de chimères qu’en soi on a fait

ombre fuyante hérissée de signes sincères qui la justifie pleinement

 

Barbara Auzou.

10 réflexions sur “Fugacité CCXLIX

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s