En plus de la vie

Porto Moniz / Madère

dans le ciel un oiseau traverse son existence

comme on tutoie la mer

et coincide un instant avec sa minute éternelle

les routes inventées de l’impossible

avec leurs messages brouillés et leurs désirs contraires

ne font plus fortune

creusons le rêve jusqu’à sa source

pour que davantage de lumière

entre dans notre maison

couchons-y partout nos empreintes

battons l’horizon d’innombrables cerfs-volants

donne-moi la main

impose sereins tes désirs régressifs

habités de soleils simples

et glisse comme on se noie dans l’ombrelle

d’une vasque parfaite encore escortée

d’un rayon de lune

et on aura fait notre lit en amont de sa course

-en plus de la vie

 

Barbara Auzou.

7 réflexions sur “En plus de la vie

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s