Nuancier . Sable

je me déshabille devant la mer

je m’entends désormais avec mes rêves et leurs sable méthodique

rien n’existe sinon la peur de l’immensité

le sauvage l’inarticulé passés du sang au poème

à l’aspiration par le sablier j’oppose en secret la part non-mesurable de nos cadences d’eau quand on descend la nuit

sur les épaules d’une vague secouée de rires

 

Barbara Auzou.

10 réflexions sur “Nuancier . Sable

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s