Pour nos peaux un pont

Pont romain de Idanha-a-velha / Portugal

laisse ce soir à ton front ma main de chaume

et le ciel en faction sur les mots rares

inventés en notre intention

ils dormiront dans nos paumes comme un rêve dont

ils ont pris la forme

ce sera comme une chanson qui répète

que l’éternité ne mène nulle part

laisse ce soir à ton front ma main qui épure

la trop facile métaphore et la ponctutaion

singulière que dessine la parenthèse des corps

que l’on porte comme des carriers vigilants

craignant l’impensable cassure

et nous enfourcherons notre triomphe éphémère

puisque le jour aura laissé pour nos peaux un pont

où jouent des éclaboussures de lumière

depuis le fond des temps

 

Barbara Auzou.

10 réflexions sur “Pour nos peaux un pont

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s