Fugacité CCXXV

Photo Julie

c’est à peine si le mot cherchant le fond

à peine si le ciel en sa convulsion

l’ombre entre les ponts et les palmes du silence sur les prunelles quotidiennes

auront déçu mon sang en faction devant l’unique fenêtre ouverte sur la cime de l’instant comme une terrasse sur le ciel

 

Barbara Auzou.

10 réflexions sur “Fugacité CCXXV

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s