Postulats d’amour

depuis toi je sollicite des espaces que rien ne peut contraindre

baie ouverte sur mer vivante et l’ombre est perforée d’oiseaux

venus rêver sur mes hanches

je défends le jour

la famille élargie des fleurs

la douceur de la peau comme la nécessité des légendes

je brûle sur mes chemins mes cailloux blancs tous mes vaisseaux

accroche aux branches des postulats d’amour

et ton sourire couché à mes pieds me mène sans détour

du conte au poème

 

Barbara Auzou

2 réflexions sur “Postulats d’amour

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s