Legs enchanté

se peut-il qu’un jour

on touche sa nudité en plein cœur

et que l’on voie en soi le ciel

l’échelle posée dessus

et du genou l’ouverture

par où la lumière prend feu

c’est quelque chose de terrible et de simple

cet amour qui escorte la saison et l’ambre

à la veine vulnérable des yeux

c’est une libation dont on sort vacillant

et étrangement gai

c’est le legs enchanté d’un désir qui ne dépend

que de lui-même

il est vrai que je t’étreins comme si de rien n’était

à la verticale de mon propre secret

 

Barbara Auzou

8 réflexions sur “Legs enchanté

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s