La Gagée de Bohème

Saint-Martin-De-Lansuscle

par calme horreur du bruit

nous partirons un jour avec notre cheval de peine

sans réveiller le chien qui dort ni

le songe recroquevillé au pied du lit

pour une vallée plus franche

dont les pins auront regagné le territoire

et le poème

nous partirons pour un silence consentant

et nu

qui médite sur l’écart

entre la ronce et le chant

entre le chant et l’ortie

et nos mains quittes de l’air qu’elles n’auront

pas retenu

feront de nous ces absentes en draps de buée

dont on aura oublié jusqu’au nom

qui observent à hauteur de brume à longueur d’année

la Gagée de Bohème

laissant aux autres les simulacres d’aventures

avec tous leurs rêves de pur-sang

 

Barbara Auzou

2 réflexions sur “La Gagée de Bohème

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s