20 réflexions sur “Fugacité CCLI

  1. Merci à toutes les deux !
    Voilà qui fait remonter à ma vieille mémoire (qui a eu besoin d’aide…) un vers du poème « Clair de lune » d’ Aloysius Bertrand :
    « Le chien avait enfilé une venelle, devant les pertuisanes du guet enrouillé par la pluie et morfondu par la bise. »

    Aimé par 2 personnes

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s