L’amour le nimbe ardent

faites de moi ce que vous

je n’espérais plus que

vos nuits geignent à genoux

votre sang a noirci à force de

rançon du vent sur les toits

je vous vois sévères

nombreux sont ceux

l’amour le nimbe ardent

et moi l’œil purifié pour

depuis cet instant

des foulées vers

l’élan au bois

d’un battement d’avance

sous le pipeau de l’azur

toi

et l’état de lumière

si seyant au corps des femmes

 

Barbara Auzou

4 réflexions sur “L’amour le nimbe ardent

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s