Comme si personne

comme si personne

et sans proclamation

je chasse seule dans des stridulations

enfantines

je jette de blancs cailloux

sur les critères en vigueur

qui s’obstinent en vain

sans pénétrer le silence entre nos peaux

ni l’arbre intercesseur en plein ciel

ma main abandonnée dans la plainte du monde

je te donne mon amour va nu-pieds

ma capeline pleine de temps

et tous les oiseaux passés par mes larmes

qui s’écossent en sel et en printemps

 

Barbara Auzou

2 réflexions sur “Comme si personne

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s