Je file des fuseaux

je foule des lunes et des oiseaux

je me présente nue

je file des fuseaux

dans l’espace émotif

dans des joutes d’air

je suis à la fois juge et lisière

en appelant à l’inchangé

au cœur du moindre fruit

vent debout décanté

dans ma pensée noueuse

et je mesure combien la parole

est étroite

combien pourtant je ne peux

ajourner son étreinte

il faut qu’on me décolle doucement

de sa peau amoureuse

de son buisson battu de branches

de ses ponts perclus de plaintes

pour que je remonte à tes yeux

de forêt première

qui encièlent par tous les temps

ma mélancolie ordinaire

 

Barbara Auzou

2 réflexions sur “Je file des fuseaux

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s